HTSMA
Hypnose Thérapies Stratégiques Mouvements Alternatifs

mouvements oculaire alternatifs

   Approche et méthode développées depuis 2009 par Dr Eric Bardot (Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute) directeur de l’institut MIMETHYS à Nantes.  Cette modélisation, toujours en évolution, se réfère à l’approche systémique. Elle regroupe, en un tout, les apports de l’hypnose Ericksonienne, les thérapies brèves.* 

L'HTSMA est une approche relationnelle dans laquelle le thérapeute s'implique. Elle vise à utiliser et à amplifier ce que la relation humaine peut contenir comme effet thérapeutique afin de permettre au patient d'activer ses ressources et ses compétences.

L'HTSMA, une thérapie du présent orienté vers le futur qui engage patient et thérapeute dans une expérience partagée et qui mobilise à la fois la sensorimotricité, l'imaginaire et l'esprit . Le passé est ainsi orienté vers le présent.

Cette modélisation repose sur des hypothèses simples :

Toute personne a en elle et autour d’elle des ressources qui peuvent être mobilisées dans le sens de l'amélioration.

1.  Le thérapeute va s’installer dans une posture de non savoir. Il va créer un espace de sécurité dans lequel le patient va pouvoir vivre une expérience différente et nouvelle.

2.   Cette expérience est l'expression d'une co-construction entre d'une part, le patient et d'autre part, le thérapeute.

Pour ce faire, le thérapeute utilise divers outils et techniques dont :

  • les techniques de questionnement issues des thérapies brèves et d’autres spécifiques à l’HTSMA,

  • les stimulations alternatives (mouvements oculaires, tapping…) afin d’accompagner le patient vers le changement. La pertinence du travail thérapeutique s’évalue à partir de ce qui change chez le patient dans sa vie quotidienne.

 

L’HTSMA a été conçue, à l’origine, pour traiter les vécus psycho-traumatiques complexes dans une approche interactionnelle. Aujourd’hui, cette approche est généralisable à d’autres problématiques telles :

 

  • Les troubles de l’attachement,

  • La dépression et peurs anticipatoires

  • Les conduites addictives

  • Les douleurs (aigues, chroniques)

* Palo Alto, le solutionnisme de Steve De Shazer, l’approche stratégico-constructiviste de Giorgio Nardone, et celle narrative de Mickaël White, avec le protocole cognitiviste de l’EMDR de Francine Shapiro, les travaux sur l’attachement de John Bowlby et l’intersubjectivité de Daniel Stern.